Tous les sites de l'IGN | Le portail de l'IGN | Fil d'actualités
Accueil > FR > Activités thématiques > Évènements climatiques > Évaluation des dégâts de la tempête Klaus

Évaluation des dégâts de la tempête Klaus

L’ensemble du personnel de terrain de l’IFN est retourné du 29 janvier au 13 février 2009 sur un peu plus de 3 000 points d’inventaire qui avaient été visités lors des quatre précédentes campagnes soit en 2005, 2006, 2007 et 2008.
L’estimation des dégâts repose :
- sur les observations, selon un protocole précis, effectuées par les agents de l’IFN durant ces deux semaines et demie ;
- sur la photo-interprétation, selon un protocole précis, de photographies aériennes prises à la verticale de points d’inventaire.

La zone concernée par cette estimation des dégâts est la suivante :



Les estimations de dégât



Définitions

Les chiffres énoncés répondent aux définitions ci-dessous :

Surface

Les estimations concernent les superficies affectées en forêt de production.

La forêt est un territoire occupant une superficie d’au moins 50 ares avec des arbres capables d’atteindre une hauteur supérieure à cinq mètres à maturité in situ, un couvert arboré de plus de 10 % et une largeur d’au moins 20 mètres.
Une forêt de production est une forêt disponible pour la production de bois, c’est-à-dire où l’exploitation du bois est possible (sans considération de rentabilité économique) et compatible avec d’éventuelles autres fonctions. Les peupleraies (taux de couvert libre relatif des peupliers cultivés supérieur à 75 %) sont classées parmi les forêts de production.


Volume
Le volume correspond au volume IFN soit celui de la tige arrêté à la découpe bois fort (7 cm). Cela signifie que le volume des branches et de la cime n’est pas inclus dans les estimations.

Les volumes considérés ont été établis à partir des mesures réalisées en 2005, 2006, 2007 et 2008. Ces volumes ne sont pas actualisés.



Volume de dégât
Le volume de dégâts concerne les chablis*, les volis**, les arbres déracinés ou soulevés, les arbres fortement courbés et les arbres dont le houppier est détruit à plus des deux-tiers.


* Un chablis est un arbre déraciné sous l’action d’effets naturels (vent, foudre, neige, chute d’un autre arbre), sans intervention de l’homme.

** Un volis est un arbre brisé sous l’action d’effets naturels, sans intervention de l’homme.

IGN / MTES - MAA
  • L'IGN a pour vocation

  • de décrire la surface du territoire national
  • et l'occupation de son sol, et d'élaborer
  • et de mettre à jour l'inventaire permanent
  • des ressources forestières nationales.
  • Découvrir l'institut